Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je suis professeur des écoles et je travaille en ZEP. J'ai beaucoup exploré la GS, la MS et la MS/GS. J'ai aussi testé les PS-GS une année. Je suis à nouveau en MS. Vous trouverez ici des manipulations réfléchies, des affichages, des outils pratiques, peu de fiches mais des bilans récapitulant des séquences d'apprentissage ! Je partage aussi avec vous des réflexions, des astuces et de la pédagogie pratique pour l'école maternelle principalement qui peuvent aussi être utiles au CP et après.

Lutins de maternelle

Les lignes verticales en MS (P.1)

Pour tracer des lignes verticales, c'est le geste qui est plus important que le résultat.

       Pour bien tracer une ligne verticale, il est nécessaire de comprendre la notion de verticalité. Pour ce faire, je leur fais souvent regarder coller une goutte d'encre sur un plan vertical : on remarque que la goutte coule du haut vers le bas et ne fait pas de zigzags. Le tracé est rectiligne. C'est vers cela que l'on doit tendre : une ligne orientée et rectiligne

        Il faut à présent s'entrainer. Voici les différentes étapes par lesquelles je fais passer mes élèves pour qu'ils progressent dans leur maîtrise de ce tracé.

Ce n'est qu'ensuite que je passe à une phase d'évaluation,

qui servira de trace écrite dans le classeur.

         Pour s'entrainer au tracé rectiligne, on trace dans du carton ondulé (ici récupération de paquet de gâteau) en se servant des rainures comme guide; et on prend conscience en le verbalisant, qu'il faut tirer sur son  feutre pour favoriser un tracé rectiligne. Le bras doit accompagner le geste pour ne pas être un frein au tracé.

         Sur la fiche, ils collent aussi la consigne verticalement sur la feuille ainsi que leur carton ondulé. Bien évidemment, cette étape est finalisée après avoir tracé des verticales au verso de la feuille (sinon le tracé est compliqué et pas rectiligne par la force des choses.)

        Au cours des différents entrainements, l'adulte présent a verbalisé l'importance de laisser de la place entre deux départ de ligne pour ne pas être gêné par les tracés précédents. 

1 - Consigne respectée : les lignes sont verticales, rectilignes et espacées.

2 - Non respect des espaces entre deux départs de lignes : les lignes tracées ne sont plus verticales mais obliques. Il est nécessaire d'aider l'élève à en prendre conscience de l'écart entre la consigne et le résultat en commençant par lui poser des questions : as-tu respecté la consigne ? Tes lignes sont-elles verticales? Pourquoi ne le sont-elles pas? 

3 - Difficultés à tirer sur son bras pour favoriser le tracé rectiligne : Tes lignes verticales sont-elles rectilignes? Pourquoi? Aider l'élève à tracer une ligne rectiligne en lui faisant comprendre la nécessité d'accompagner le geste avec son bras.

u En ce qui concerne les deux derniers exemples, il faudra ménager à ce type élève de nouveaux temps d'entrainement spécialisés pour  faire évoluer leur tracé. Il est aussi nécessaire de valoriser chaque petit progrès pour maintenir leur motivation à réussir.

Je fonctionne de la même façon pour l'apprentissage et le réinvestissement de chaque nouveau graphisme,

et je prends le temps d'insister sur le soin à apporter à son travail. Pour cela, on compare certaines productions afin de verbaliser et prendre conscience des éléments à prendre en compte avant de tracer en verbalisant les écarts avec la consigne.

 

A très bientôt !K

UA-100878289-1

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article