Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par PONS Tiphaine

  ™ ÉVALUER LES PROGRÈS ˜

 

Après avoir mis en oeuvre ce qu'il faut pour favoriser les apprentissages et  pour créer une bonne ambiance de travail, avoir réfléchir pour aider concrètement les élèves et surtout ceux en difficulté en différenciant, il est nécessaire d'évaluer comment chaque enfant progresse.

 

„ Evaluer les progrès et les acquisitions des élèves

         Il est nécessaire de valoriser les progrès de chaque enfant, devant les autres aussi pour provoquer le regard admiratif sur l’élève mis en valeur et donner envie de réussir aussi. Pour cela, il faut les avoir observés, avoir pris des notes car la mémoire n'est malheureusement pas fiable.

a - Construire et utiliser des outils permettant l’évaluation des progrès et des besoins de l’élève

Ce sont des supports qui permettent la réalisation d'évaluations diagnostiques (au début d'un nouvel apprentissage), formatives (au cours de l'apprentissage), et/ou sommatives(à la fin de l'apprentissage prévu).

- Le carnet des évaluations quotidiennes mis à jour régulièrement avec un espace pour les remarques (cf. l'article "L'évaluation au quotidien", rubrique "Organisation de classe")

Dans ce carnet,  j'utilise des signes simples qui correspondent au code que j'utilise ne classe. Cela simplifie ma prise de notes . Pour faire simple, la logique est la suivante : moins il y a de traits, moins l'enfant est à l'aise dans ses apprentissages, et plus il y a de traits, plus il est à l'aise.

                       RS = +

                           EVR =

                                    NRPE =

- +Code d’évaluation et critères d’évaluation clairs verbalisés à l’avance, renseignés sur les fiches d’exercices bilan.

- Prise en compte des progrès individuels afin de mieux aider les élèves à progresser et verbaliser chaque avancée à l’enfant concerné pour reconnaître ses efforts.

Prendre des notes, et écrire ses réflexions ou remarques ; ses idées pour aider à soulager sa mémoire active mais aussi pour avoir une trace (pour soi) de ce qu'il n'était pas encore capable de réaliser. Il est ainsi aisé de relire ses remarques de début d'année et de prendre conscience que même si "X" a encore de grosses difficultés, il a énormément progressé. On a tendance à perdre la mesure de ces progrès individuels.

- L « Carnet de suivi » à enrichir de photos et de commentaires datés

 

b - Concevoir et mettre en œuvre des activités de remédiation et de consolidation des acquis

Ø Ltâtonner, essayer, tirer des leçons de ses non-réussites. Toute non-réussite n'est pas un échec car on en tire des enseignements qui nous ouvrent d'autres pistes à explorer. 

-  Essayer de comprendre ce qui bloque la compréhension de l’élève et essayer de lever cet obstacle particulier pour l’aider à progresser. Pour cela, observer et questionner ses façons de procéder pour étayer de façon la plus ludique possible. Lever les obstacles au fur et à mesure qu’ils se présentent en proposant des situations qui remettent en question les habitudes de réalisation de l’élève concerné.

- ” Réaliser des petits groupes quand les difficultés se rejoignent ou peuvent être traitées ensemble

 - u Prévoir de différencier sa pédagogie pour aider chaque élève pour qu'ils ne cumulent pas les obstacles insurmontables.

 

c - Communiquer aux élèves et aux parents les résultats attendus.

- L Carnet de suivi constitué par les élèves et communiqué aux parents deux fois dans l’année.  La première fois, il est présenté, expliqué et commenté en rendez-vous individuels systématiques.

 

- Evaluations quotidiennes dans les classeurs avec des commentaires parfois sous formes d'icones ou de successions de lettres significatives (cf. code d'évaluation). Je les répertorie dans un carnet (cf. les articles l'évaluation au quotidien du 21 avril 2017, et l'évaluation au quotidien la suite du 10 mai 2017, voir ci-dessus)

 

 - Mon code :

- Dès que c’est nécessaire, prendre rendez-vous avec les parents pour discuter de leur enfant.

Un simple tableau permet de répertorier les rendez-vous et les infos importantes communiquées ou apprises:

 

- c Profiter aussi de moments informels pour réagir à une demande simple ou à un besoin ponctuel.

- — Verbaliser clairement et précisément, à chaque élève ou pour un petit groupe, les réussites, les difficultés rencontrées et le prochain défi à relever pour progresser, s'améliorer. Il suffit de quelques mots, pas besoin d'y passer beaucoup de temps sauf pour les plus fragiles.

Æ Dans un prochain article, je vous donnerai des exemples concrets de différenciation pour des enfant ayant un handicap intellectuel ou de la communication, mais aussi les adaptations à mettre en place pour les plus fragiles.

D A  bientôt

Commenter cet article